En ce début 2014…

… Quelles sont mes perspectives, qu’est-ce que je m’apprête à écrire?

Tout d’abord, ma « pause écriture », durant laquelle je me suis permis d’écrire une romance pour mon propre plaisir avant tout, m’a fait beaucoup de bien et m’a remis certaines (bonnes) idées en place. Notamment concernant les raisons pour lesquelles j’écris, et les conditions dans lesquelles je veux écrire. Une sorte de ménage de printemps en hiver, un grand dépoussiérage des concepts et croyances parasites qui se sont ajoutés durant ces années.
Oui, c’est un peu pompeux, et rien ne dit que ça durera, mais bon.
C’est la faute à Holda!  😉

« Frau Holle », des frères Grimm

Or donc, je vais d’abord écrire les histoires dont j’ai déjà causé à des potentiels éditeurs et ensuite – voire en parallèle, soyons folle! –, je me lancerai dans la série bit-lit que j’ai commencée voilà quelques années avant de me rendre compte que je n’avais pas (encore) la méthode pour, et de me freiner toujours plus en me disant que j’avais moins de chances d’être publiée en proposant une série d’office. Mais elle me plaît, cette série, et en plus, on y retrouve Manu, le perso qui a tant plu dans le recueil Ainsi commence la Nuit. Enfin, ce n’est pas tout à fait elle, mais un « elle » réadapté pour un univers original. Puis je l’aime, je me suis aperçue en écrivant la romance (l’héroïne de celle-ci est un de ses « avatars ») que j’adorais vraiment ce personnage et qu’elle me manquait. Je veux la retrouver, na!  >__<

Mais ça, c’est du projet à long terme. Pour les court et moyen:
– écrire Nuits chthoniennes en 3 mois (ouais d’abord! J’y crois que je suis trop une warrior!) ;
– écrire une autre nouvelle dans le monde de Clamatlice (une chanson du dernier Songbook de Cécile Corbel, que j’écoutais en écrivant la novella, m’inspire beaucoup) ;
– peut-être me lancer dans le récit pour enfants: une histoire inventée à moitié pour un « conte à jouer » me tente bien. Je me dis que quitte à créer des histoires pour enfants que je trouve jolies (sinon, je ne les raconterais pas!  😛  ), autant essayer de les partager avec davantage de tiots cadets!

Et en ce qui concerne la démarche d’édition, trouver une maison pour la fameuse novella de romance, déjà!   ^__^

Dans un autre domaine, suite à une interrogation que je me suis posée, ainsi qu’à mes amis, sur Facebook, j’ai décidé d’utiliser différemment mon compte Twitter, de manière plus inspirée et « aérienne ». J’y partagerai toujours des annonces, mais aussi des mots qui n’ont rien à voir, dans « l’air du temps » pour moi…  🙂

Enfin, pour finir sur un mot (pas très envie de rester dans le passé ; envolons-nous vers l’avenir, que diable!) concernant le bilan 2013, j’avais un objectif en abordant l’ancienne année: que Wikipédia affiche ma page d’écrivaine – aussi parce que cela signifiait une deuxième œuvre publiée, ainsi que des chroniques dans au moins un média national (c’est chose faite grâce à l’émission Rêves et Cris, en particulier Sally Secardin, et à Jeu de Rôle Magazine avec Mathilde Przymenski).
Et donc, depuis quelques semaines, j’ai bien ma page Wikipédia! Youhouhou!  *\^__^/*

Allez, je la sens bien, cette année 2014. Peut-être pas niveau édition (il faut le temps aux récits d’être soumis, lus, validés et inscrits dans un planning éditorial, quand même!), mais niveau écriture, ça va carburer, wesh!

Le grand bond vers 2014!