Nouvelle « Le Miroir au fond du puits »

miroir_fond_puits

Éditions du Chat noir – Couverture par Miss Gizmo

Nouvelle en téléchargement gratuit !

 

À Bordeaux, l’arrivée d’une étrangère du nom de Rimah bouscule la communauté vaudoue locale. En effet, la voyageuse a suivi la piste de meurtres rituels: les indices et ses connaissances l’ont menée jusqu’à la ville girondine. Assistée par l’innocente Alice, jeune recrue de la communauté qui lui servira de guide, Rimah enquête, interrogeant à sa manière les bokors et mambos de la cité afin de découvrir l’auteur des crimes. Dans sa traque, elle n’épargnera pas non plus sa partenaire qui semble dissimuler, à son insu, un secret fort incommodant…

Cette nouvelle est parue, à l’origine, dans l’anthologie Sorcières et Sortilèges. Il s’agissait de la toute première collaboration des Enfants de Walpurgis, lesquels se retrouvèrent par la suite pour œuvrer sur Le Lamento des ombres et Saisons païennes.

Caractéristiques du format numérique :
Collection Griffe sombre – Juin 2014
ISBN : 978-2-9535874-1-8 – ISBN numérique : 979-1-09062-762-8
Env. 100 pages – Gratuit

Disponible sur 7switch, Amazon, iBookStore…

 

Chroniques de blogs littéraires

Mythologica
Vanessa Terral pour sa part nous propose une sorcière aux relents de soufre vaudou, empreinte de traditions ancestrales, décrite et rendue à la vie avec une plume sérieuse et agréable. Le Miroir au fond du puits est une nouvelle d’un excellent niveau que le lecteur serait bien idiot d’ignorer.
(Chronique de l’anthologie en suivant ce lien)

Vanou vous livre
Cette première rencontre littéraire est un coup de cœur pour cette nouvelle en accès gratuit de surcroît. J’ai beaucoup aimé Rimah, ce personnage au caractère indépendant et combatif. C’est une femme solitaire plutôt froide mais soucieuse de son prochain et notamment d’Alice. Elle est une héroïne véritablement intéressante.
L’intrigue est véritablement bien menée et Vanessa Terral parvient à maintenir un suspens jusqu’à l’aboutissement à la hauteur de tout le récit.
J’ai passé un excellent moment et la plume de l’auteure m’a ravie. J’aime lire et apprendre en même temps sans m’en apercevoir et c’est ce que Vanessa Terral est parvenue à me faire ressentir. Une écriture fluide et didactique qui m’a plongée dans le culte vaudou.
(Chronique complète en suivant ce lien)

Psychovision
Second texte qui est pour moi un vrai bijou, un petit chef-d’œuvre de cinquante pages: Le Miroir au fond du puits de Vanessa Terral. On change complètement par rapport à ce qui a été fait précédemment avec un sujet sacrément original: le vaudou! Et non pas le vaudou pratiqué au fin fond du bayou, mais bien celui d’ici, chez nous en France à Bordeaux et il fallait oser! Et on plonge alors dans une fantasy urbaine où se mélangent mystère, action, policier et magie. C’est simple et efficace, ça se lit comme un roman de Bit-Lit, comme un roman à suspens avec ces révélations qui arrivent petit à petit, jusqu’à une scène finale tout simplement époustouflante! Une fois la nouvelle terminée, on en redemande! Pour moi c’est la vraie révélation de cette anthologie, une grande claque!
(Chronique de l’anthologie en suivant ce lien)

If is Dead
Le Miroir au fond du puits de Vanessa Terral est LA nouvelle du recueil. L’auteur m’avait déjà intéressée avec sa nouvelle dans Les Sombres Romantiques, je ne m’étais pas trompée. Elle est la nouvelle dans tous les sens du terme. Elle est d’abord très longue par rapport aux autres (environ 50 pages). Cette nouvelle ancrée dans notre époque part sur le «parent pauvre de la sorcellerie» qu’est le vaudou. Des nouvelles ou des bouquins sur le vaudou, c’est rare. Vanessa propose là une immersion dans les pratiques vaudou contemporaines, avec un lexique à la fin pour comprendre tous les termes.
Immersion passionnante s’il en faut. Son style est simple, et permet de mieux s’imprégner du vaudou, pratique dont je ne connais pas grand-chose. L’intrigue est bien menée, la nouvelle aurait même pu être deux fois plus longue. Je ne sais pas quels sont les projets de l’auteur, mais elle a clairement la maturité et le potentiel pour sortir des romans (NDVT: la chronique date de mai 2010). Auteur à suivre de très près.
(Chronique de l’anthologie en suivant ce lien)

 

Publicités

3 réflexions sur “Nouvelle « Le Miroir au fond du puits »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s