Recueil « Ainsi commence la Nuit »

couv_recueil

« On les appelle parfois les “habitants de la Nuit”. Ils errent dans ces heures incertaines où l’humain n’est plus très sûr de ce qu’il voit. À la lisière de notre monde et de nos perceptions, leurs pas claquent sur le bitume en écho aux légendes urbaines et aux puissances oubliées. »

À travers onze nouvelles, Vanessa Terral nous emmène sur la piste nocturne de ces créatures funestes et fascinantes. Puissiez-vous approcher vampires, fantômes et gardien des morts sans que votre âme ne soit assombrie par leurs tourments…

 
couv4

Ainsi commence la Nuit regroupe dix nouvelles qui ont été éditées dans des fanzines et des revues désormais épuisés. Il comporte également une nouvelle et des illustrations inédites.
Celles et ceux qui connaissent Éveil et Pénombres savent qu’un principe me tient à cœur : chaque texte est accompagné par un ou deux dessins. Pour ce projet, ces créations proviennent des crayons d’artistes aux styles variés : Serafina, Yohan Vasse, Sophie « Terryjil » Percevault, Cécile Guillot et Samuel « Bam » Desche. Une des nouvelles est écrite à quatre mains avec Arnaud Terral.

La première partie propose des textes séparés les uns des autres, pouvant se lire indépendamment, tandis que la seconde s’apparente davantage à un roman fragmenté : on y suit les aventures d’une vampire nommée Emmanuelle Sarmans et sa quête d’un but dans sa longue existence de Damnée, soif aussi ardente que celle du sang que réclame le démon qui l’habite. Elle affronte complots, duel à mort – l’ultime mort! – et chasse à la relique sacrée tout en cherchant, tant bien que mal, à s’affranchir des fantômes de son passé et de son tragique éveil à la Nuit.

Détails techniques
Pour la version papier : Recueil de 164 pages ~ Maquette réalisée par Yohan Vasse
Couverture couleur, illustrations intérieures noir et blanc

 

Sommaire

  • Mystères (Borderline n°6)
  • Cet homme dans l’ombre du cyprès… (Les Soupirs de Ligeia n°1)
  • La Fontaine des Innocents (Étreinte n°2)
  • Red Cloud (inédit)
  • Et si un chat… (Étreinte n°0)
  • Manu Sarmans, chroniques vampiriques (Étreinte, du n°0 au n°5)
  • La Morsure froide, poème (Étreinte n°5)

 

Comment le commander ?

Le recueil est disponible :
– en impression à la demande (13,50€ + de frais de port) sur The Book Edition
– en livre électronique version ePub (4,99€) sur 7switch
– en livre électronique version mobi (4,99€) sur Amazon

 

Avis de lecteurs

« Un recueil prometteur, divisé en sous-groupes de textes, chacun avec sa propre atmosphère et ses ambiances particulières. Toutes les nuances de l’obscurité sont représentées… » (Jean-Claude Dunyach, auteur)

« Le style piquant de l’auteur et son humour allié à la poésie, la contemplation font de ce recueil une lecture vraiment agréable et surprenante ! Un gros plus pour les illustrations intérieures, fruit du travail de plusieurs auteurs très talentueux, avec une préférence pour la couverture ! »
(La Plume ou la Vie article complet)

« [Ces nouvelles] constituent une belle découverte de l’imaginaire de son auteur. La thématique explicitée par le titre oriente vers un univers pas franchement rose et joyeux, mais j’ai retrouvé de nombreuses fondations de son intériorité très riche : créatures mythiques antiques, réflexions sur la place de l’individu marginal dans le monde auquel il appartient, anti-manichéisme, et sans doute tant d’autres choses plus subtiles. »
(Le Livre Mondearticle complet)

« L’objet-livre en lui-même est superbe. La texture de la couverture, ses illustrations et leurs couleurs m’ont séduite. […] C’est un très beau recueil, dans le fond comme dans la forme. […]
La seconde partie débute par une courte présentation, avec un lexique et un arbre généalogique comportant des portraits des membres de la lignée de Manu. Le tout nous permet de nous immerger tout de suite dans son univers, ce qui est très appréciable. Pour ceux qui détestent interrompre leur lecture, il n’y a guère besoin de se référer sans cesse au lexique tant les termes sont habituels pour qui est amateur de lectures vampiriques. Je pense qu’il est surtout là pour la forme, les néophytes et pour nous faire entrer plus vite dans le bain. Ce cycle de fantasy urbaine m’a réellement emballée. Le fait que je me sois très vite attachée à Manu y est sans doute pour beaucoup. C’est un personnage très intéressant et plus j’ai appris à la connaître, plus je me suis rendue compte de la richesse de son histoire personnelle. J’aime beaucoup les personnages si travaillés qu’ils en paraissent vivants et c’est le cas pour elle. J’ai apprécié de découvrir sa vie petit à petit et pas forcément de façon linéaire, même s’il reste encore beaucoup à découvrir. »
(Les Carnets de lecture d’une livropathearticle complet)

Autres chroniques littéraires :

 

Quelques illustrations

chat_originale
Dessin de Serafina

dans_un_bar_originale
Dessin de Serafina

librairie_encree
Manu Sarmans, par Bam

ecce_homo_originale
Manu Sarmans, par Serafina

Yo_PeaceAndFight
Manu Sarmans, par Yohan Vasse

presentation_manu
Manu Sarmans, par Terryjil

 

7 réflexions sur “Recueil « Ainsi commence la Nuit »

    • Bah quand même, tu as écrit un beau et grand article qui va jusqu’à parler de chaque nouvelle! Heureusement que je te cite, c’est presque une évidence! 😉
      Merci à toi pour le temps donné à cette chronique!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s