Dédicace à Japan Expo (Paris) les 8 et 9 juillet

Affiche Japan Expo 2017

J’ai le plaisir et la joie de participer à Japan Expo cette année! 😀
J’y serai en dédicace les samedi 8 et dimanche 9 sur le stand de « Paris in Vitro » (E216 ; hall 5A) car à cette occasion sort une novella que j’ai écrite – mais pas inventée ! – dans cet univers charmant et chamarré, inspiré (de loin) du jeu de rôle Changeling : The Dreaming.

Une odeur de caramel brûlé se passe dans un Paris contemporain et suit l’enquête de deux Pookas : un homme rat et un homme chat. Évidemment, l’ambiance entre les deux est électrique… !  😉

Couverture de Une odeur de caramel brûlé, dans l'univers de Paris in Vitro, par Giz, Yris et Vanessa Terral
 

Publicités

Parution de ma première Romance de Noël !

Joyeux Noël !!  😀

Avec mes premiers essais en Romance, j’en suis venue à envisager de plus en plus souvent des petites histoires : un lieu m’inspire, ou un événement. Il se trouve que Noël est vraiment une période propice aux histoires romantiques. C’est pour cela qu’on en trouve autant ! Une certaine légèreté dans l’air, l’espoir qui renaît…

J’ai donc le plaisir de vous présenter ma toute première Romance de Noël !

Novella Un cœur d'ange pour Noël (coeur), par Vanessa Terral, romance pararnormale yaoi, romance gay homosexuelle, urban fantasy, Nantes

Un cœur d’ange pour Noël est une grosse nouvelle, ou une petite novella, de 11 250 mots pour 1,99€. D’ambiance urban fantasy, il s’agit d’une Romance homosexuelle et l’histoire se déroule à Nantes, où j’ai emménagé voilà un mois et demi (et que j’adore!).

Mais je vous laisse un instant en compagnie du pitch!
« Matthias est un tamiseur, un de ces gardiens qui veillent à ce que rien de trop gros, surnaturellement parlant, ne vienne perturber notre monde. Si le caillou ne passe pas, ils l’éliminent. En général, les anges ne font pas partie de ces cibles. Ils sont même “chasse interdite” par décret céleste. Mais le cœur de l’un de ces messagers de Dieu est la seule chose qui puisse sauver le frère de Matt. Dans la tempête des combats, par la magie et l’épée, il ne pensait pas hésiter… Et pourtant.
Nolan est un ange déchu, vivotant de petits boulots à Nantes. Il a encore du mal à saisir la logique des émotions humaines. Avec Matthias, il va être servi! »

La couverture a été réalisée par Neiked, et je la trouve vraiment superbe!

Si vous souhaitez acquérir cette Romance et vous plonger dans un esprit de Noël saupoudré de quelques combats, affrontements et de son lot de sapins, rendez-vous sur:

J’ai également ajouté une page à ce site, pour présenter cette histoire. Vous pouvez cliquer ici pour la voir.
Je vous laisse à présent, en espérant que vous passerez de bonnes fêtes.  🙂

Encore une fois, Joyeux Noël, pour vous et tou-te-s celles et ceux que vous aimez !

 

Sortie de l’antho « Le Cercle d’Hécate »

Le 1er juin est sortie une anthologie un peu spéciale à laquelle j’ai eu le plaisir de participer : Le Cercle d’Hécate.
Qu’a-t-elle donc de si spécial ? Eh bien, il s’agit d’un spin-off de la série en trois tomes Fille d’Hécate, de l’auteure Cécile Guillot. Nous avons été plusieurs lectrices à vibrer pour les amies – les sœurcières – de l’héroïne, Maëlys, et certaines d’entre nous étant écrivaines, l’idée est née naturellement de partager les aventures que nous leur avions imaginées avec vous. 🙂

Anthologie Le Cercle d'Hécate, spin-off de la série Fille d'Hécate de Cécile Guillot, aux éditions du Chat noir, avec Anne Laure, Aurélie Mendonça, Cécile Guillot, Pascaline Nolot, Vanessa Terral

« Mes sœurcières… Sans elles, je n’aurais jamais pu franchir tous ces obstacles. Trois filles aux pouvoirs puissants, mais surtout aux caractères bien trempés. »

Maëlys, la sorcière empathe, a su s’entourer d’amies fidèles pour l’aider dans sa quête : Dorine, l’herboriste qui l’a initiée à la magie, Patricia, la clairvoyante dont les rêves prémonitoires sont bien utiles à la police et enfin Jihanne, la gothique qui parle aux défunts.

 

Pour ma part, j’ai choisi Jihanne. Ce moment, dans le tome 2 : Le Parfum du Mal, où bascule son rapport à son don car, enfin, quelqu’un la croit, m’a beaucoup touchée. J’ai voulu donner son point de vue, ce qu’elle avait ressenti alors.
J’ai nommé cette nouvelle Paylasim, c’est-à-dire « partage » en turc (Jihanne est originaire de ce pays).

Et c’est d’ailleurs une joie et une fierté de partager le sommaire avec Cécile, la grande créatrice de tout cet univers, Anne Laure dont j’ai adoré le diptyque Les Herbes de la Lune (qui a quelques aspects communs avec Fille d’Hécate, d’ailleurs), Aurélie Mendonça et Pascaline Nolot, toutes les deux des auteures adorables ! Il me reste la dernière nouvelle à lire et jusqu’ici, je me régale.  ^^

Si vous souhaitez, vous aussi, découvrir les aventures de ces sœurcières, rendez-vous dans Le Cercle d’Hécate aux éditions du Chat noir, en cliquant ici !
(Et vous pourrez en profiter pour admirer le tout nouveau tout beau site, créé à l’occasion des cinq ans du matou.)