Biographie

Vanessa Terral (Vanessa Teral), écrivaine, auteure, romancière française de fantastique, urban fantasy, bit-lit, romance paranormale, romance historique et romance mythologique.

Née en octobre 1983 en région parisienne, Vanessa Terral a pourtant grandi dans le Sud, en Provence. Elle y suit des cours de théâtre, en particulier au Conservatoire de Manosque sous la direction de Daniel Hanivel, et se met doucement à l’écriture avec, déjà, une prédilection pour des récits fantastiques prenant place dans le quotidien et des lieux réels.

En 2001, elle monte à Valence et participe durant deux ans à un atelier d’écriture dirigé par Pierre Jourde, dans le cadre de l’université Stendhal-Grenoble III. Elle continue à écrire et commence à proposer ses textes au public grâce à Internet. Elle obtient son DEUG de Lettres modernes et retourne à sa ville natale: Bagneux, dans la banlieue Sud de Paris.

Alors qu’elle entame sa licence à la Sorbonne, Vanessa s’implique dans le fanzinat et les associations (dont MéluZine). Elle publie ses premiers fanzines et est publiée dans quelques-unes de ces revues (Borderline…). En parallèle, elle travaille en tant que correctrice pour des magazines, notamment du milieu Manga. Les appels à textes des fanzines et des petites maisons d’édition sont l’occasion pour elle de proposer des nouvelles et d’être éditée dans des anthologies appartenant au genre de l’Imaginaire. Son emploi à la médiathèque de Bagneux lui permet d’être présente lors de la création du salon littéraire Zone franche et d’offrir ses compétences. Elle conseille Marie-Charlotte Delmas sur les conditions de vie et de création des associations culturelles (micro-édition et fanzines) et lui ouvre son réseau. En parallèle, elle obtient une licence professionnelle de Documentaliste et crée l’association Transition. Cette dernière se consacre à l’édition de deux revues : Éveil et Pénombres. La qualité de son travail est reconnue et l’une des nouvelles publiées se voit récompensée par une troisième place au prix Zone franche 2010.

En 2011, Vanessa part pour Toulouse. Elle reçoit alors la commande d’un roman pour les éditions du Chat noir. L’Aube de la Guerrière paraît en septembre 2012. Quelques mois plus tard est annoncé le feuilleton Cinq pas sous terre, qui sort en version numérique d’avril à août 2013 et voit une édition collector au format papier paraître en octobre de la même année.

2016 marque une nouvelle étape pour elle, à la fois sur le plan professionnel et dans un domaine plus personnel. En effet, cette année-là paraît son premier roman aux éditions Pygmalion : Le Gardien de la Source. Et, alors que l’automne s’étend, Vanessa met ses bibliothèques sur son dos et s’installe en Loire-Atlantique, entre Nantes et Clisson.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s