Recueil « Voyage au pays de l’Émoi »

Récits de voyage au pays de l’Émoi

vg1310

Webzine au format PDF
Asso. L’Armoire aux épices – paru en septembre 2012

Les poèmes ce recueil érotique sont les chants de paysages, de contrées et de pays que Vanessa a visités, où elle a vécu ou qui la font rêver. Leurs tons, leurs couleurs se partagent entre la fraîcheur de l’inspiration naïve, les corps bruts et les cris de souffrance, où s’ouvre l’éclaircie d’une célébration de la vie et de l’amour…
Ce recueil est sorti en tant que hors-série chez L’Armoire aux épices et est disponible gratuitement au format PDF. Les textes sont accompagnés des très belles photos de Nynaeve, elle-même une grande voyageuse.

–> Télécharger le PDF

 

Durant le mois d’août 2015 a eu lieu l’opération « Sonnets, Sex and Sun ». Il s’agissait d’enregistrer la lecture de huit poèmes tirés du recueil, parmi lesquels (cliquer sur les titres pour les écouter):

 

Avis de lecteurs

Avis de Sabine C.
J’ai adoré! ♥ ♥ Tu nous fais voyager, c’est sensuel sans l’être trop… Comptine d’un bosquet de l’Aisne m’a bien fait rire! Paysage mauve m’a transportée et il y en a une que je garde précieusement pour moi, c’est Ophélie : elle m’a rappelé une de mes peintures (L’Endormie) qui fait écho à quelque chose de très personnel. Merci pour ce beau voyage!  🙂

 

Publicités

Une réflexion sur “Recueil « Voyage au pays de l’Émoi »

  1. Avis de Priscille du blog priscylittéraire

    Remarques :

    L’auteur Vanessa Terral semble privilégier les quatrains dans ses textes courts, je n’ai pas vu de césures non franches. J’apprécie aussi les voyages par les mots et les consonances de ceux-ci. Les illustrations sont adéquates et donc bien en accord avec le thème.

    * J’aime beaucoup la cadence et le son des mots de « J’aime la longue plaine »

    * « Paysage pers » m’emmène dans une union érotique de la nature, sans en décèle les personnages envoûtants

    * « Comptine d’un bosquet de l’Aisne », est l’orgasme de la lecture érotique

    * « Paysage vermeil » alterne merveilleusement les rimes féminines et masculines, encore une fois une note d’érotisme sans en avoir l’air

    * J’aime aussi l’alternance des rimes dans « Les Lavandières de Provence » au fil des quatrains, rimes riches

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s